Putain de vendredi 13

 

Cadeau de Horsebike29

Je n’ai pas eu le coeur à ré-écrire sur le blog avant ce jour.

Mercredi j’ai reçu un colis qui m’a énormément touché, c’est lui que vous pouvez voir en photo. Avec en prime, un petit mot d’Horsebike29 , en une phrase, elle a résumé mon ressenti : « Life is a funny bitch »…

C’est vrai que 2015 a été une année particulièrement difficile. D’abord l’attentat de Charlie Hebdo qui nous avait pas mal ébranlé. Mon mari y a perdu un copain. Dur dur le début d’année. Après les fêtes de fin d’année, la France se réveille avec la gueule de bois.

Après le choc, la vie reprend son cours, heureusement on avait un super beau projet de prévu pour 2015, notre mariage, notre bulle de bonheur et de jolies choses.

Et puis il y a eu ce putain de vendredi 13 novembre. Et pourtant je ne suis pas superstitieuse (sauf pour croire que je vais gagner au loto ce qui n’arrive jamais bien entendu autrement je serai à ce jour la propriétaire du plus grand stash de laine qui puisse exister).

Cet horrible vendredi 13.

Ce soir là je n’ai rien compris. Pendant que je dînais avec des copines, mon mari et un de ces potes étaient au Bataclan pour aller écouter les Eagles of death metal. Eux aussi n’ont rien compris. Ils pensaient que c’était des pétards en lien avec le concert. Et puis l’horreur.

Mon mari a survécu, par contre Christophe n’a pas eu cette chance : il a pris une rafale qui a mis fin à ses 33 années d’existence.

Au petit matin du 14, je finis par retrouver mon mari blessé, choqué, avec des vêtements couverts de sang. Et surtout ses baskets. Celles qu’il avait fait gravé de la date de notre mariage. Témoignage de l’horrible calvaire qu’il a traversé.

Screenshot_2015-12-10-14-28-03

Je n’ai toujours pas de mots pour exprimer ce que j’ai ressenti. Et même aujourd’hui, plusieurs semaines après le drame, en écrivant cet article je continue de pleurer. La couleur de l’écheveau que m’a offert Vanina s’intitule « You’re not the boss of me » et cela a totalement fait écho en moi: non ces terroristes ne vont pas nous enlever ça : notre goût pour la vie. C’est ce qui m’a donné l’envie d’écrire aujourd’hui.

Notre vie ne sera plus jamais la même. Pour ma part je remets beaucoup de choses en question en me disant que le plus important est de me consacrer aux choses qui sont vraiment importantes à mes yeux, vivre et arrêter de perdre du temps.

Heureusement dans cette épreuve nous sommes suivis et surtout très bien entourés donc je sais qu’on va guérir, peu importe le temps que cela prendra. A ce titre j’aimerai remercier toutes les personnes qui m’ont envoyés des mots notamment via les réseaux sociaux pour prendre des nouvelles, ça fait vraiment chaud au coeur.

J’espère sincèrement que de votre côté, ces attentats vous ont épargnés. Je reste positive. Nous sommes en vie, c’est le principal.

A bientôt

Publicités

19 réflexions au sujet de « Putain de vendredi 13 »

  1. Maggie B.

    Je ne peux même pas imaginer ce que vous avez vécu ces dernières semaines. De l’autre côté de l’Atlantique, mes pensées et ma solidarité sont avec votre famille, vos proches, vos amis.

  2. achka

    Ton post me touche beaucoup, Bintou. Par ce que tu dis, et par tout ce que tu ne dis pas…
    Je pense qu’il faut laisser le temps au temps pour guérir. Vivre pleinement, pour soi, et pour honorer leur mémoire, si difficile que ça peut sembler aujourd’hui. S’efforcer à croire à la beauté du monde, malgré tout.

  3. Marie

    Je ne suis pas sur IG… Je t’envoie un grand grand grand hug laineux ! Des pensées douces pour entourer ton mari, vous entourer ! Oh et allez, encore un grand hug, parce qu’on en a tellement besoin !

  4. agnes1601

    Il faut bien prendre soin de toi, de partager et de profiter de tous les bons moments et des choses essentielles. Je suis heureuse que ton mari s’en soit sorti. Ce qui s’est passé est une vraie tragédie. Un de mes cousines était ce soir là dans un petit restau du quartier, et quelqu’un leur a dit qu’il fallait qu’ils rentrent tous à l’intérieur du restau et le patron a baissé les grilles, elle a pu rentrer chez elle à 4 h du matin avec la peur au ventre. Ce sont des moments qui ont nous ont beaucoup choqué et qui seront très difficiles à oublier, je te comprends. Cela nous pousse à réfléchir au sens de la vie. Profitez bien de vous deux et gardez bien le souvenir de Christophe dans votre coeur. J’ai la chance (après avoir vécu à Paris assez longtemps) de vivre en province où beaucoup de gens ne se rendent pas compte ce que c’est de vivre avec des soldats et policiers dans les gares et dans la rue (je me rappelle très bien de 99); à cette époque nous n’avions pas connu l’état d’urgence, mais l’ambiance et la peur (malheureusement) restent encore gravées dans ma tête. Passe un bon week-end. Je t’embrasse. Agnès

  5. miss agnes

    Toutes mes condoléances pour la perte si tragique de votre ami à tous deux. Il faut du temps pour guérir certaines blessures, surtout des extrêmes comme celle-ci. Bon courage à toi.

  6. Lalie

    Très émue après la lecture de cet article : je ne peux que vous proposer mon amour, mes mots.Accueillir votre peine, votre peur, votre tristesse.
    Je vous adresse mes pensées affectueuses pour vous et vos proches et vous souffle une bouffée de tendresse .

  7. Klavaknits

    Je passe souvent par ici, je ne commente jamais.
    Mais là je ne peux pas ne pas commenter.
    Il est difficile d’imaginer l’horreur de quelqu’un qui l’a vécu en première personne (je crois que déjà nous qui avons eu la chance de ne pas avoir eu de proches parmi les victimes des attentats avons du mal à nous en remettre).
    J’espère qu’avec le temps vous pourrez surmonter ce moment, j’espère que l’amour et la chaleur de ceux qui vous entourent puissent soigner vos blessures internes, celles qui ont toujours plus de mal à se refermer.
    J’espère que cette fin d’année pourra vous apporter la douceur qu’il faut.
    Une pensée pour vous et une pour Christophe et pour sa famille.

  8. Sistertina

    Je viens très souvent te rendre visite sur ton blog que j’aime énormément. Un grande abbraccio : a big big hug de Suisse.
    En avant, Bintou, en avant…

  9. Jolis Fils

    Je découvre ton blog ce matin, d’abord tes très jolies créations, ta belle personnalité, et puis ça, soudain!
    Des pensées sincères pour toi et ceux que tu aimes.
    Tu es solaire Bintou, ton humanité rayonne à travers l’écran. Ne laisse jamais aucune ombre éclipser cette lumière!

  10. Maude

    Pareil, je decouvre ce superbe blog seulement aujourd’hui alors que je me penche sur l’organistaion de mon propre mariage. Et effectivement tes articles, tes photos, tes creations inspirent Rayonnement, Chaleur et Amour … Ca fait du bien, tellement de bien …
    Toute ma sympathie et de sinceres pensees d’outre manche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s