Chaussettes, destash, etc…

Et oui, mon dernier article datant d’il y a quelques semaines, voici un petit rattrapage de mes dernières actualités !

Tout d’abord, je suis très fière de vous présenter mes Chaussettes confetti qui ont été publiées dans le dernier Mollie Makes.

Confetti's socks_300dpi-16 (1)
Confetti socks, Photo : SebLascoux

Réalisées avec la MCN light de La Bien Aimée, colori confetti socks, ce sont les chaussettes parfaites pour ceux ou celles qui veulent se lancer dans leur 1ère paire. En effet, j’ai utilisé la méthode de l’afterthought heel ou talon après-coup pour le talon, ce qui fait qu’elles sont très simples à réaliser !

13392627_1622771321384233_1266490606_n(1)
Photo du compte instagram @labienaimée

J’ai crée ce modèle en pensant à mes élèves (et oui depuis quelques temps je donne un cours de chaussettes à La Bien Aimée une fois par mois environ). C’est un cours accessible à tous niveaux et de nombreux débutants viennent y assister car c’est également l’occasion d’apprendre le magic loop.

Le patron des « Chaussettes confetti » permet d’appliquer une partie des différentes techniques que je montre lors de mon cours.

Confetti's socks_300dpi-19
Confetti socks , Photo: SebLascoux

Pour plus d’infos n’hésitez pas à faire un tour ici, prochaine session en septembre où à la demande de mes élèves je ferai notamment un cours spécial pour apprendre à tricoter 2 chaussettes en même temps et en démarrant par les orteils.

13473191_252692615102277_985044116_n

Et oui, ceux et celles d’entre vous qui me suivent sur Instagram ou Facebook, vous avez peut-être vu passer l’annonce du Tricothé/Destash que j’ai organisé avec Hege et Julie dimanche dernier à la Recyclerie !

Le concept: permettre à des personnes de destasher de jolies laines afin que celles -ci trouvent une nouvelle maison. J’avais envie de faire un tricothé un peu différent de d’habitude et visiblement le succès a été au rendez-vous puisque vous avez été nombreux à me demander une nouvelle date pour une prochaine édition !

13556959_1587660474864962_1751407035_n

Entre les échanges/reventes de laines, Julie a donné un cours d’initiation au point brioche, et moi un cours de tricot débutant qui s’est transformé en comment tricoter à la continentale ! J’ai été ravie de rencontrer tout le monde, à la fois mes tricopines (Gaby,  Charlotte, Anne-charlotte, …) mais également de nouvelles personnes.

Le lieu étant très spacieux, tout le monde a pu s’installer pour tricoter, papoter et grignoter en même temps, c’était vraiment très chouette et définitivement à refaire !

13402481_1025782744142934_1398242652_n(1)
Photo du compte instagram de @achkaknitting

Je remercie chaleureusement Alice, Cécile, Caroline (venue spécialement de Bordeaux pour l’occasion), Aimée, Amelia (venue de Londres pour l’occasion), Hege et Julie pour leur participation et je vous tiens au courant très vite de la prochaine édition !

Voilà pour les news, je pense organiser un évènement peut-être plutôt à la rentrée car vient à présent le temps des départs en vacances, peut-être même avec une marque….patience patience !

 

 

Peach is the new black

Boxy and Briochevron
Pull Boxy (Worsted) de Joji Locatelli Echarpe Briochevron de Stephen West Laines: Merino DK de La Bien Aimée, colori Peach Graffiti et Lapsang Souchong . Crédit photo @Seb Lascoux

Tout a commencé par un coup de foudre pour une couleur: Peach Graffiti. En effet, je l’avais repéré lors du salon Création et Savoir-faire l’an dernier sans savoir quoi faire avec, puis en début d’année j’ai craqué !

Au départ je voulais me faire une robe, puis je me suis ravisée (trop chaud), du coup, je suis plutôt partie sur une idée de pull court. Pour cela j’ai décidé d’adapter et modifier le patron d’un de mes pulls favoris : Boxy que j’avais déjà fait en fingering.

Pull boxy_70dpi
Crédit photo:@Seb Lascoux

Mes principales modifications:

  • J’ai raccourci la longueur d’au moins 15 cm
  • J’ai rajouté un panneau avec des torsades sur l’avant
  • J’ai rallongé les manches

Tout simple non ? En tous cas ça fait une vraie différence et il me plaît beaucoup comme ça!

Pull boxy_70dpi-8
Crédit photos: @Seb Lascoux

Comme il me restait quelques écheveaux, j’ai décidé de les utiliser pour faire une écharpe assortie (#matchymatchy)  en tricotant un modèle de Stephen West: Briochevron

Brioche knitting briochevron scarf
Briochevron scarf de Stephen West. Crédit photo : @Seb Lascoux

Le point Brioche est un point que j’aime beaucoup car d’une part il est réversible mais surtout il est très graphique et j’aime beaucoup le rendu. J’ai découvert ce point avec ce premier projet. Ce n’est pas très difficile, je vous recommande le site de Nancy Marchant, LA spécialiste du « Brioche knitting » (c’est elle qui a mis au point toutes les abbréviations etc…, ses livres et ses cours sont top!!) si ce point vous intéresse.

Pull boxy_70dpi-22
Crédit photo : @Seb Lascoux

J’adore mon écharpe. Je suis d’ailleurs plus fan de la forme en écharpe plutôt que du col. J’ai utilisé 2 écheveaux de chaque couleur (Peach Graffiti et Lapsang Souchong en merino DK de La Bien Aimée). Le patron est très facile à mémoriser, si vous n’avez jamais fait de brioche avant, je ne vous le recommande pas car il faut d’abord être assez à l’aise avec le point brioche, les diminutions et augmentations, en revanche, les châles Exploration station et Cosmic Dandy permettent de se familiariser avec le point et sont de bons projets pour débuter!

Et voilà pour le partage de mes derniers FO !!

 

Globe tricoteuse: EdinYarnfest 2016…le debrief !

Hello !!

Tout d’abord merci pour vos nombreux messages de soutien par rapport à mon dernier post, cela m’a vraiment touché.

Il m’a fallu du temps pour revenir ici, mais là j’ai un très bel évènement que je souhaiterai partager avec vous: Mon voyage en Ecosse à l’occasion du Edinburgh Yarn Festival !

bandeau eyf 2016

Il s’agissait de la 3ème édition qui a réunie un peu plus d’une centaine d’exposants (triés sur le volet par les organisatrices Mica et Jo) et des masterclass uniquement en lien avec les arts de la laine (tricot, crochet, filage essentiellement). Personnellement avant fin 2015, je n’avais jamais entendu parlé de ce festival, ce sont mes copines (Hege et Julie) du Tricothé de l’Oisivethé qui me l’on fait découvrir.

EYF 2016
Photo @EdinYarnFest2016

Il faut dire que même si ce n’est que la 3ème édition, c’est un festival connu à l’échelle internationale (Clara Parkes en parle d’ailleurs dans son dernier livre) avec des tricoteurs et designers venant d’un peu partout (France, Pays-Bas, Belgique, Italie, UK, USA, Allemagne, Suisse, Norvège, Finlande etc…). Une superbe occasion pour rencontrer la communauté internationale des arts de laine. J’ai partagé pas mal de moments de ce festival sur mon compte Instagram donc n’hésitez pas à y faire un tour.

@EYF
Photo@EdinYarnFest

Je dois dire que j’ai été très impressionnée par la qualité de l’organisation du festival. Comme les visiteurs venaient d’un peu partout, les organisatrices ont édité un magazine (Wool tribe) spécialement pour le festival des patrons exclusifs, mais surtout un petit guide « crafty » dans lesquelles elles ont fait part de leurs adresses favorites à découvrir à Edimbourg, génial non ?

@EdinYarnFest
@EdinYarnFest

Nous sommes arrivées le jeudi où le soir nous attendait un Tricothé géant: environ 300 personnes venues d’un peu partout pour le festival tricotant dans un pub, c’est assez fou non ?

Le vendredi soir, une soirée écossaise avait été organisée où tous ensemble, tricoteurs/designers/exposants nous avons dansé au son du groupe écossais The Picts . L’ambiance était vraiment très sympa,  bon enfant et on a passé un moment très agréable que j’ai vraiment adoré. Les danses écossaises sont parfaites pour briser la glace et mélanger tout le monde !

Le Marketplace était ouvert pendant 2 jours ce qui était amplement suffisant à mon avis (et mieux pour mon porte-monnaie :-)), et les cours étaient échelonnés du jeudi au dimanche, ce qui permettait également aux personnes qui avaient des cours de pouvoir profiter aussi du Marketplace (chose qui avait été un peu plus compliqué pour moi lorsque j’étais à Brighton car les cours et le Marketplace avaient eu lieu en même temps). J’ai adoré discuter avec toutes les personnes que j’ai rencontrées, c’était super chouette de prendre le bus et de se retrouver avec des gens qui tricotaient partout, des passionnés, parfois bloggers, podcasters, designers ou exposants. J’ai d’ailleurs rencontrée une jeune designer autrichienne avec beaucoup de style : Sosuknits (ses designs valent vraiment le détour, je vous en reparlerai bientôt) .

Suzanne aka Sosuknits
Suzanne aka Sosuknits (oui sur son collier, c’est bien un mini Stephen West😉 )

Vous savez que je suis assez fan de Pompom magazine dont je vous ai déjà parlé ici, du coup, j’ai filé sur le stand pour  essayer différents modèles ! Vu le temps qu’on passe à tricoter un modèle, c’est pratique de savoir avant de se lancer si il nous va ou pas. Je dois vous dire que le pull de Nadia (en haut à droite) fait désormais partie de ma to-do list (et en plus j’ai déjà la laine!)

Pompom magazine

Ce qui m’a particulièrement frappée, c’est la différence de culture qu’il existe au UK par rapport au DIY de façon générale. J’ai l’impression que les ouvrages réalisés fait-main sont beaucoup mieux valorisés et pris au sérieux. La preuve, l’existence d’un festival dédié uniquement dédié aux arts de laine, alors qu’en France, à l’exception du Lot et la laine (je n’ai jamais eu l’occasion d’y aller) qui a lieu tous les 2 ans, cela n’existe pas, les 2 principaux salons à Paris sont liés soit au DIY (au sens global du terme) soit aux travaux d’aiguilles dans leur ensemble. D’un côté c’est bien de regrouper plusieurs choses, mais j’ai le sentiment que petit à petit, ces salons  rassemblent beaucoup de choses qui n’ont rien à voir avec la thématique, et du coup deviennent un peu des mini « foires de Paris ». Personnellement même si il est vrai que par rapport au UK, la France est moins un pays de production de laine, il n’empêche qu’il existe des talents dans le domaine de la de laine, de la teinture et du design qui ne sont pas assez mis en avant à mon goût et qui mériteraient un festival dédié. Bref vous l’aurez compris, j’ai été totalement conquise par ce festival et j’espère pouvoir y retourner l’an prochain !

En attendant, en souvenir de ce festival, j’ai terminé les Inglis mitts (en couverture de Wool Tribe) d’Ysolda que j’ai réalisé avec sa nouvelle laine: Blend n°1.

Inglis Mitts d'Ysolda Teague. @Seb Lascoux
Inglis Mitts d’Ysolda Teague. Photo:@Seb Lascoux

Commencées dans l’avion j’ai terminé au bout de 2 jours, elles se tricotent très rapidement. En effet, la laine utilisée est de type sport (donc un peu plus épaisse que de la laine fingering), donc ça monte assez vite. Le motif de torsade n’est pas difficile à réaliser, en revanche il faut bien suivre la grille ! Les instructions sont très claires, n’oubliez pas de checker les errata avant de commencer car il y a une petite erreur dans le patron.

photo @Seb Lascoux
photo @Seb Lascoux, bague Cocoaccess

Parlons maintenant de la laine. Blend n°1 est un mélange de 3 différentes races de mouton (j’ai pris la couleur non teinte, même si ce mélange est également disponible en quelques teintes colorées): 50% de laine Mérino, 40% de laine Polwarth et 10% de laine Zwartble. D’un aspect rustique, j’ai trouvé cette laine douce (probablement par la teneur majoritaire de Merino dans le mélange) et moelleuse: je pense que c’est une très bonne laine pour des projets avec des torsades car la laine a une très bonne tenue et reste rebondie même après lavage et usage. Comme c’est une épaisseur moyenne (laine sport, 315m pour 100g), celà peut être un très bon compromis pour des pulls à torsades ou même des châles. Cette laine est filée par John Arbon Textiles.

Voilà pour mon partage de l’édition d’EYF2016 ! N’hésitez pas à aller faire un tour sur le site de l’évènement pour voir les photos et la liste de tous les billets de blogs et podcasts qui ont participé au festival ! Avez-vous d’autres festivals à me recommander ? N’hésitez pas !

Putain de vendredi 13

 

Cadeau de Horsebike29

Je n’ai pas eu le coeur à ré-écrire sur le blog avant ce jour.

Mercredi j’ai reçu un colis qui m’a énormément touché, c’est lui que vous pouvez voir en photo. Avec en prime, un petit mot d’Horsebike29 , en une phrase, elle a résumé mon ressenti : « Life is a funny bitch »…

C’est vrai que 2015 a été une année particulièrement difficile. D’abord l’attentat de Charlie Hebdo qui nous avait pas mal ébranlé. Mon mari y a perdu un copain. Dur dur le début d’année. Après les fêtes de fin d’année, la France se réveille avec la gueule de bois.

Après le choc, la vie reprend son cours, heureusement on avait un super beau projet de prévu pour 2015, notre mariage, notre bulle de bonheur et de jolies choses.

Et puis il y a eu ce putain de vendredi 13 novembre. Et pourtant je ne suis pas superstitieuse (sauf pour croire que je vais gagner au loto ce qui n’arrive jamais bien entendu autrement je serai à ce jour la propriétaire du plus grand stash de laine qui puisse exister).

Cet horrible vendredi 13.

Ce soir là je n’ai rien compris. Pendant que je dînais avec des copines, mon mari et un de ces potes étaient au Bataclan pour aller écouter les Eagles of death metal. Eux aussi n’ont rien compris. Ils pensaient que c’était des pétards en lien avec le concert. Et puis l’horreur.

Mon mari a survécu, par contre Christophe n’a pas eu cette chance : il a pris une rafale qui a mis fin à ses 33 années d’existence.

Au petit matin du 14, je finis par retrouver mon mari blessé, choqué, avec des vêtements couverts de sang. Et surtout ses baskets. Celles qu’il avait fait gravé de la date de notre mariage. Témoignage de l’horrible calvaire qu’il a traversé.

Screenshot_2015-12-10-14-28-03

Je n’ai toujours pas de mots pour exprimer ce que j’ai ressenti. Et même aujourd’hui, plusieurs semaines après le drame, en écrivant cet article je continue de pleurer. La couleur de l’écheveau que m’a offert Vanina s’intitule « You’re not the boss of me » et cela a totalement fait écho en moi: non ces terroristes ne vont pas nous enlever ça : notre goût pour la vie. C’est ce qui m’a donné l’envie d’écrire aujourd’hui.

Notre vie ne sera plus jamais la même. Pour ma part je remets beaucoup de choses en question en me disant que le plus important est de me consacrer aux choses qui sont vraiment importantes à mes yeux, vivre et arrêter de perdre du temps.

Heureusement dans cette épreuve nous sommes suivis et surtout très bien entourés donc je sais qu’on va guérir, peu importe le temps que cela prendra. A ce titre j’aimerai remercier toutes les personnes qui m’ont envoyés des mots notamment via les réseaux sociaux pour prendre des nouvelles, ça fait vraiment chaud au coeur.

J’espère sincèrement que de votre côté, ces attentats vous ont épargnés. Je reste positive. Nous sommes en vie, c’est le principal.

A bientôt

9 mois plus tard…Mes réponses au Knit TAG !!

Sûrement avez-vous passer l’initiative lancée par à L’Estudiantine à savoir Le KNIT TAG !

J’ai été taguée à plusieurs reprises sans jamais avoir eu le temps de répondre, alors… mieux vaut tard que jamais ! C’est aussi l’occasion pour vous en dire un peu plus sur moi et mon rapport au tricot alors allons-y !

Lire plus

Socktober 2015: Mon bilan

Octobre a été un mois riche en défis dont je vous ai parlé ici. Je me suis particulièrement investie dans Socktober suite au KAL lancé par Aimée ce qui fait que j’ai passé une bonne partie de ce mois à tricoter des chaussettes ! Je pense d’ailleurs avoir eu une vraie révélation: j’ai développé une véritable passion pour cet accessoire !

Socktober socks Depuisquelletricote

Lire plus

Fringe and friends KAL 2015: Mes chaussons Cowichan (tuto inside)

Je vous ai parlé de ce KAL organisé par Karen lors de mon post précédent ici.

Ceux qui me suivent sur Instagram ont pu apercevoir le résultat de mes chaussons « Cowichan style » : un bon compromis pour m’entraîner au jacquard tout en faisant des chaussettes (et oui rappelez-vous, octobre le mois de la chaussette…:-))

J’ai réalisé ces chaussons en utilisant de la laine anglaise : Toft Aran, une laine rustique (ça sent le mouton je préfère prévenir…) mais très moelleuse et pas trop sèche, exactement ce qui me fallait pour des chaussons d’intérieur. J’avais découvert cette marque lors de l’aiguille en fête il y a 2 ans, depuis leur gamme de laine s’est étoffé, il s’agit principalement de laines de couleurs naturelles (celles des moutons).

Chaussons Cowichan
Chaussons Cowichan

Comme promis voici le tuto permettant de les réaliser.

Lire plus

Octobre: le mois de tous les défis tricot !

Alors là… j’ai décidé de succomber à l’appel de toutes les sirènes du tricot pour ce mois d’Octobre !

  1. Socktober, le mois de la chaussette !

Et oui, parce que dans la communauté du tricot, on adore trouver des prétextes pour tricoter tous ensemble, il a été décidé qu’Octobre soit « Socktober » (contraction de sock et October), bref le mois qui fait la part belle aux chaussettes ! Cela tombe bien j’ai quelques écheveaux qui n’attendaient que ça !

IMG_20150921_180945

Pour plus d’informations sur Socktober, rendez-vous sur Ravelry ici ! En lisant les échanges sur le forum, vous constaterez à quel point je me suis emballée (euh devinez qui est la dinguo qui a dit qu’elle allait faire 4 paires en un mois?…no comment).

Lire plus

Un joli mariage diy….

Et oui cela fait un bail !!

En effet, ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux savent que ces derniers mois ont été consacrés à la préparation d’un très bel évènement: mon mariage !

Mariage champêtre DIY

Marige DIY Dordogne

Du coup, j’ai laissé un peu le blog en stand-by mais me revoici. Pour marquer ce come-back, j’ai décidé de changer un peu l’habillage du blog, en optant pour une version beaucoup plus simple et épurée j’espère que cela vous plaira !

Ayant réalisé une bonne partie des choses nous-même je souhaitais partager ces réalisations avec vous. En effet, lorsque j’ai travaillé à la préparation du mariage,  j’ai écumé pas mal de sites pour trouver de l’inspiration, mais c’est toujours difficile de trouver ce qui nous ressemble vraiment alors j’espère que ce post vous aidera !

Lire plus