Octobre: le mois de tous les défis tricot !

Alors là… j’ai décidé de succomber à l’appel de toutes les sirènes du tricot pour ce mois d’Octobre !

  1. Socktober, le mois de la chaussette !

Et oui, parce que dans la communauté du tricot, on adore trouver des prétextes pour tricoter tous ensemble, il a été décidé qu’Octobre soit « Socktober » (contraction de sock et October), bref le mois qui fait la part belle aux chaussettes ! Cela tombe bien j’ai quelques écheveaux qui n’attendaient que ça !

IMG_20150921_180945

Pour plus d’informations sur Socktober, rendez-vous sur Ravelry ici ! En lisant les échanges sur le forum, vous constaterez à quel point je me suis emballée (euh devinez qui est la dinguo qui a dit qu’elle allait faire 4 paires en un mois?…no comment).

Laine: Hedgehog Fibres - Twist socks colori Spree
Laine: Hedgehog Fibres – Twist socks colori Spree

En attendant, je viens de terminer ma première paire de chaussettes et je dois dire que j’aime beaucoup le rendu ! C’est la première fois que je tricotais cette marque de laine (Hedgehog fibres). Ce fil est principalement composé de BFL et nylon, j’avais peur que la chaussette soit trop raide à cause du BFL qui est beaucoup sec que le mérino, mais en réalité je les trouve plutôt douces, donc c’est une agréable découverte !

2. Fringe en friends KAL 2015: Cowichan style

J’ai succombé aux sirènes de Socktober car j’adore les chaussettes mais j’avais également très envie de participer à ma manière au KAL de Karen. L’idée est de tricoter une veste ornée d’un motif Cowichan (plus de détails sur l’origine du motif Cowichan ici).

Plutôt que de réaliser une veste, j’ai décidé d’improviser et de me tricoter une paire de chaussons avec un motif Cowichan, l’occasion de faire des chaussettes et un peu de jacquard ! Pour le motif, je me suis inspirée de Jared Flood (Mr Brooklyntweed) et j’ai repris à ma manière un motif de l’un de ses cardigans (Rockaway).

Voici en image le début de ma tentative…

Chaussons Cowichan
Chaussons Cowichan

3. Slow Fashion October : Semaine 1 et 2

Karen a également lancé ce mois-ci l’initiative du Slow Fashion October décrit . J’aime beaucoup cette initiative car celà fait un moment que je réfléchis à ce qui me pousse à tricoter, créer, ma façon de consommer, ma façon de m’habiller et je dois dire que ce Slow Fashion October tombe à bic !

Voici donc ma contribution pour ces 2 premières semaines:

BINTOU_BLOG-12

Pour ma part, je m’appelle Bintou, j’ai toujours été passionnée de mode avec une obsession pour les accessoires (en particulier les chaussures, les chaussettes, les sacs et les sous-vêtements et les lunettes, ne me demandez pas pourquoi !).

Je pense qu’au fond de moi, j’ai toujours voulu être styliste, mais mes parents ne m’ont jamais pris au sérieux et je me suis dirigée vers totalement autre chose.

En apprenant à tricoter il y a 5 ans, je ne savais pas que celà aurait autant d’impact dans ma vie, j’ai appris à reconnecter avec ma créativité, j’ai découvert le plaisir de réaliser des choses avec mes 10 doigts et surtout j’ai découvert que je pouvais être très patiente (j’ai mis plus d’un an à finir ce cardigan…).

Beaucoup de gens considèrent que je suis une tricoteuse très rapide ce qui fait de moi une chanceuse qui pourrait enchaîner les projets tricot les uns après les autres. En fait, ce n’est pas du tout mon objectif. En effet, ce qui me plaît avec le tricot, ce n’est pas nécessairement le projet fini (évidement je suis ravie d’avoir un object fini), mais  plutôt le processus qui permet d’obtenir cet objet.

Le plaisir que je peux prendre à passer du temps sur la réalisation d’un vêtement n’a pas de prix. Ce qui compte, ce n’est pas d’avoir réalisé une paire de chaussettes en une semaine, c’est plutôt: en tricotant cette paire de chaussettes, me suis-je fait plaisir? Ai-je aimé le temps passé à les tricoter ? (l’exemple des chaussettes n’est pas le plus parlant car comme j’adore les chaussettes je pourrai passer ma vie à en faire…). C’est d’ailleurs ce qui va également déterminé si je vais porter l’objet tricoté ou pas, en général, les tricots pénibles, je n’ai pas la force de les porter.

Et pareil, lorsque je termine un projet, j’aime passer du temps à réfléchir à mes envies, tiens qu’est-ce qui pourrait me faire plaisir pour la suite ? Et si je faisais des échantillons pour tester des nouvelles laines ? On verra ensuite si je démarre un projet !

Dans cet article, j’ai déjà décrit mon attrait pour le fait-main. C’est également l’option que j’ai prise pour mon mariage en faisant appel à Violette . Je ne suis néanmoins pas extrêmiste, je ne pense pas que j’aurai une garde-robe exclusivement composée de choses que j’aurai réalisé (ou que d’autres auront réalisé pour moi). Néanmoins, j’ai une vraie réflexion sur ma garde-robe, dans laquelle, j’ai envie de faire de la place pour des vêtements que je réaliserai (que ce soit en tricot ou à la couture) , mais également pour des pièces achetées dans le commerce et que les 2 s’accordent sans que l’on puisse dire: ah ça c’est sûrement toi qui l’a fait non? et ça tu l’as acheté?

En mode détente
En mode détente

J’ai donc décidé de commencer par faire un immense tri dans mes placards, exit les pièces que je ne porte jamais, j’aime me dire que ces pièces pourront avoir une seconde vie chez des copines où auprès d’inconnus (je donne souvent mes vêtements lors de collectes). Exit également les pièces qu’on a en 15000 exemplaires (à quoi bon avoir 10 paires de boots noires? l’essentiel c’est d’avoir la paire de boots noires dont on ne plus se passer et que l’on a envie de porter tous les jours !).

J’essaye également de mieux réfléchir mes achats. J’essaye d’investir dans des choses durables, reflètant plus mon style (bientôt je vous présenterai mes pièces fétiches ;-)). J’essaye d’être moins collectionneuse vis à vis de mon stash de laine , d’acheter pour un projet précis et faire moins d’achats compulsifs. Bref, ce sujet est sans fin et j’essayerai de vous en dire plus tout au long de ce mois.

Alors ces défis tricot, ça vous inspire?

Advertisements

12 réflexions au sujet de « Octobre: le mois de tous les défis tricot ! »

  1. bygabs

    Je me retrouve carrément dans plein de points de ce post! De l’utile ET de l’agréable.
    Par contre au tricot j’ai encore (trop) tendance à succomber à la nouveauté et ce… au risque d’être déçue car au final le modèle ne me correspond pas franchement.
    J’ai beaucoup à travailker de ce côté là mais mon impatience à finir une pièce pour la porter limite un peu le champ des possibles. Je suis complètement réfractaire à l’échantillon par exemple…Par contre je me lance des défis perso et pour ceux là je suis prête à faire et refaire. Dernier en date: ma paire de sock pour socktober ;-).

  2. Claire

    Bonjour Bintou,
    j’ai aussi adopté ce type de démarche il y a quelques années. Pour ma part je n’ai jamais été plus que ça fan de mode, mais en réflexion sur mon mode de vie. Le mode de fabrication de la plupart des vêtements disponibles aujourd’hui m’est insupportable, aussi je le refuse, et opte pour 1. fabriquer mes vêtements 2. acheter des vêtements faits dans de bonnes conditions (par des gens que je connais ou dont je peux vérifier le mode de fabrication) 3. acheter d’occasion !
    Bien sûr à chaque morceau de solution son inconvénient : temps disponible, budget, disponibilité et choix.
    Mais cela me convient mieux comme cela.
    Et concernant l’autre partie du post, je suis aussi en pleine fabrication de chaussettes, je n’étais pas au courant de « socktober », mais cela me plait bien comme idée. En fait nous avions, avec le groupe du café-laine de mon village, prévu depuis longtemps de nous faire un KAL chaussettes. Et zou, nous avons commencé il y a trois semaines!
    Merci d’avoir abordé ce genre de sujet et matière à réflexion!

    1. Nappy knitter

      Merci Claire pour ton message, je te rejoins totalement dans l’idée d’acheter de façon plus équitable, comme tu le dis, il faut ensuite trouver le juste milieu mais pour l’instant je poursuis dans cette voie !!
      Bon KAL chaussettes 😉

  3. patchelle

    mince je te lis et.. c’est moa ça! sauf sur rever d’etre styliste.. moi c’etait moins fun, je voulais etre doc et le suis devenue (mais voilà que je me rends compte que j’ai réalise le reve de mon popa 😓) . Alors le tricot (depuis 6 ans), la couture, le fil quoi c’est ma vraie vie, ma vie interieure, celle qui me fait vibrer, planer mais qui m’ancre les pieds au sol, dans la réalité.. le mindfulness et tous ces trucs là. me voilà très grande avec le,tricot! les pieds au sol et la tete dans les nuages! 😉😇 . Par contre tricoter sur DPN me fait mal aux mains, y a que les circulaires pour bibi, alors les chaussettes comme les mitaines et gants, ça me fait fuir grave! 😂😜. Et pis, mon coté très terre à terre me fait croire que j’userais trop vite mes chaussettes! tant que ce sont des kindy ça va mais quand c’est des fait main en hedgehogfibres ou madelinetosh, je cauchemarde juste d’y penser!

    1. Nappy knitter

      coucou Patchelle, ton commentaire m’a fait sourire car il n’y a pas si longtemps que cela, je pensais comme toi: tricoter des chaussettes mais quelle idée ??? et voici où j’en suis aujourd’hui 😉

  4. Ping : Fringe and friends KAL 2015: Mes chaussons Cowichan (tuto inside) | Depuis qu'elle tricote….

  5. Ping : Socktober 2015: Mon bilan | Depuis qu'elle tricote….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s