Globe tricoteuse: EdinYarnfest 2016…le debrief !

Hello !!

Tout d’abord merci pour vos nombreux messages de soutien par rapport à mon dernier post, cela m’a vraiment touché.

Il m’a fallu du temps pour revenir ici, mais là j’ai un très bel évènement que je souhaiterai partager avec vous: Mon voyage en Ecosse à l’occasion du Edinburgh Yarn Festival !

bandeau eyf 2016

Il s’agissait de la 3ème édition qui a réunie un peu plus d’une centaine d’exposants (triés sur le volet par les organisatrices Mica et Jo) et des masterclass uniquement en lien avec les arts de la laine (tricot, crochet, filage essentiellement). Personnellement avant fin 2015, je n’avais jamais entendu parlé de ce festival, ce sont mes copines (Hege et Julie) du Tricothé de l’Oisivethé qui me l’on fait découvrir.

EYF 2016
Photo @EdinYarnFest2016

Il faut dire que même si ce n’est que la 3ème édition, c’est un festival connu à l’échelle internationale (Clara Parkes en parle d’ailleurs dans son dernier livre) avec des tricoteurs et designers venant d’un peu partout (France, Pays-Bas, Belgique, Italie, UK, USA, Allemagne, Suisse, Norvège, Finlande etc…). Une superbe occasion pour rencontrer la communauté internationale des arts de laine. J’ai partagé pas mal de moments de ce festival sur mon compte Instagram donc n’hésitez pas à y faire un tour.

@EYF
Photo@EdinYarnFest

Je dois dire que j’ai été très impressionnée par la qualité de l’organisation du festival. Comme les visiteurs venaient d’un peu partout, les organisatrices ont édité un magazine (Wool tribe) spécialement pour le festival des patrons exclusifs, mais surtout un petit guide « crafty » dans lesquelles elles ont fait part de leurs adresses favorites à découvrir à Edimbourg, génial non ?

@EdinYarnFest
@EdinYarnFest

Nous sommes arrivées le jeudi où le soir nous attendait un Tricothé géant: environ 300 personnes venues d’un peu partout pour le festival tricotant dans un pub, c’est assez fou non ?

Le vendredi soir, une soirée écossaise avait été organisée où tous ensemble, tricoteurs/designers/exposants nous avons dansé au son du groupe écossais The Picts . L’ambiance était vraiment très sympa,  bon enfant et on a passé un moment très agréable que j’ai vraiment adoré. Les danses écossaises sont parfaites pour briser la glace et mélanger tout le monde !

Le Marketplace était ouvert pendant 2 jours ce qui était amplement suffisant à mon avis (et mieux pour mon porte-monnaie :-)), et les cours étaient échelonnés du jeudi au dimanche, ce qui permettait également aux personnes qui avaient des cours de pouvoir profiter aussi du Marketplace (chose qui avait été un peu plus compliqué pour moi lorsque j’étais à Brighton car les cours et le Marketplace avaient eu lieu en même temps). J’ai adoré discuter avec toutes les personnes que j’ai rencontrées, c’était super chouette de prendre le bus et de se retrouver avec des gens qui tricotaient partout, des passionnés, parfois bloggers, podcasters, designers ou exposants. J’ai d’ailleurs rencontrée une jeune designer autrichienne avec beaucoup de style : Sosuknits (ses designs valent vraiment le détour, je vous en reparlerai bientôt) .

Suzanne aka Sosuknits
Suzanne aka Sosuknits (oui sur son collier, c’est bien un mini Stephen West 😉 )

Vous savez que je suis assez fan de Pompom magazine dont je vous ai déjà parlé ici, du coup, j’ai filé sur le stand pour  essayer différents modèles ! Vu le temps qu’on passe à tricoter un modèle, c’est pratique de savoir avant de se lancer si il nous va ou pas. Je dois vous dire que le pull de Nadia (en haut à droite) fait désormais partie de ma to-do list (et en plus j’ai déjà la laine!)

Pompom magazine

Ce qui m’a particulièrement frappée, c’est la différence de culture qu’il existe au UK par rapport au DIY de façon générale. J’ai l’impression que les ouvrages réalisés fait-main sont beaucoup mieux valorisés et pris au sérieux. La preuve, l’existence d’un festival dédié uniquement dédié aux arts de laine, alors qu’en France, à l’exception du Lot et la laine (je n’ai jamais eu l’occasion d’y aller) qui a lieu tous les 2 ans, cela n’existe pas, les 2 principaux salons à Paris sont liés soit au DIY (au sens global du terme) soit aux travaux d’aiguilles dans leur ensemble. D’un côté c’est bien de regrouper plusieurs choses, mais j’ai le sentiment que petit à petit, ces salons  rassemblent beaucoup de choses qui n’ont rien à voir avec la thématique, et du coup deviennent un peu des mini « foires de Paris ». Personnellement même si il est vrai que par rapport au UK, la France est moins un pays de production de laine, il n’empêche qu’il existe des talents dans le domaine de la de laine, de la teinture et du design qui ne sont pas assez mis en avant à mon goût et qui mériteraient un festival dédié. Bref vous l’aurez compris, j’ai été totalement conquise par ce festival et j’espère pouvoir y retourner l’an prochain !

En attendant, en souvenir de ce festival, j’ai terminé les Inglis mitts (en couverture de Wool Tribe) d’Ysolda que j’ai réalisé avec sa nouvelle laine: Blend n°1.

Inglis Mitts d'Ysolda Teague. @Seb Lascoux
Inglis Mitts d’Ysolda Teague. Photo:@Seb Lascoux

Commencées dans l’avion j’ai terminé au bout de 2 jours, elles se tricotent très rapidement. En effet, la laine utilisée est de type sport (donc un peu plus épaisse que de la laine fingering), donc ça monte assez vite. Le motif de torsade n’est pas difficile à réaliser, en revanche il faut bien suivre la grille ! Les instructions sont très claires, n’oubliez pas de checker les errata avant de commencer car il y a une petite erreur dans le patron.

photo @Seb Lascoux
photo @Seb Lascoux, bague Cocoaccess

Parlons maintenant de la laine. Blend n°1 est un mélange de 3 différentes races de mouton (j’ai pris la couleur non teinte, même si ce mélange est également disponible en quelques teintes colorées): 50% de laine Mérino, 40% de laine Polwarth et 10% de laine Zwartble. D’un aspect rustique, j’ai trouvé cette laine douce (probablement par la teneur majoritaire de Merino dans le mélange) et moelleuse: je pense que c’est une très bonne laine pour des projets avec des torsades car la laine a une très bonne tenue et reste rebondie même après lavage et usage. Comme c’est une épaisseur moyenne (laine sport, 315m pour 100g), celà peut être un très bon compromis pour des pulls à torsades ou même des châles. Cette laine est filée par John Arbon Textiles.

Voilà pour mon partage de l’édition d’EYF2016 ! N’hésitez pas à aller faire un tour sur le site de l’évènement pour voir les photos et la liste de tous les billets de blogs et podcasts qui ont participé au festival ! Avez-vous d’autres festivals à me recommander ? N’hésitez pas !

Publicités

Globe tricoteuse : Mon reportage sur Unwind Brighton

Ouh la la, cela fait un bail que j’aurai du faire cet article ! Mais bon mieux vaut tard que jamais, même si ceux qui me suivent sur instagram ont pu suivre l’évènement en direct live 😉 ! Alors comme promis, je vous propose aujourd’hui mon reportage sur Unwind Brighton, l’évènement dont je vous avais déjà parlé ici.

Ooh la la, it’s been a while that I should have done this! But hey, better late than never, even if those who follow me on instagram were able to follow the event live 😉 ! So as promised, I now offer you my story on Unwind Brighton, the event which I already told you about here.

Par quoi commencer ? Ce qui m’a le plus marqué dans cet évènement pourrait être résumé en une phrase : Unwind Brigthon c’est Ravelry dans la vraie vie ! Je m’explique, j’ai été hyper contente et ravie d’avoir pu rencontrer dans la vraie vie d’autres passionné(e)s par les arts de la laine, des personnes avec qui j’étais en contact via Ravelry ou les réseaux sociaux. Avoir eu l’opportunité de les rencontrer dans la vraie vie, de discuter, échanger, c’était vraiment….génial !!

Where to start? What has impressed me most in this event could be summarized in one sentence: Unwind Brigthon is like Ravelry in the real life ! Let me explain, I was really happy and delighted to have been able to meet in real life others yarns lovers , with whom I was in contact via Ravelry or social networks. I had the opportunity to meet them in real life, discuss, exchange, it was really awesome …. !!

C’était ma première fois à Brighton, je n’étais jamais allée dans cette station balnéaire à 1h de Londres et je dois dire que j’ai été agréablement surprise par la ville qui est très animée. Le centre ville est très sympa, et surtout, l’avantage de l’Angleterre, c’est que pour trouver des endroits où manger lorsque l’on est intolérant, c’est le paradis !!

It was my first time at Brighton, I had never been in this seaside city just at 1 hour from London and I must say that I was pleasantly surprised by the city! The city center is very nice, and most importantly, the advantage of England, is that to find places to eat when you are intolerant, it’s heaven !!
IMG_2559
Une allée passante dans le centre ville de Brigthon

Les activités se déroulaient dans différents lieux du centre ville de Brighton, le Market place (où se situaient les différents stands de laine) était au Brigthon Dome, en plein centre-ville, comme on peut le voir ci-dessous.

The activities took place in different parts of the city center of Brighton, the Marketplace (where  were the different yarns corners) was in the Brigthon Dome, in the city center, as can be seen below.

IMG_2561
Brighton Dome

A l’origine,  Dani m’avait parlé il y a un an de cet évènement qui m’a tout de suite emballé, puis du coup avec mes tricopines de l’Oisivethé on s’est dit que ce serait l’occasion rêvée pour passer un week-end sur le thème de notre passion favorite et en plus au bord de la mer ! Surtout que maintenant que certaines de mes partners in crime ne vivent plus en France, ce fut l’occasion de très belles retrouvailles entre copines !

Originally Dani told me  about this event one year ago and I immediately said yes I’ll be there! Then suddenly with my knitting friends of L’OisiveThé, we thought it would be a great opportunity for spend a weekend on the theme of our favorite passion and in addition near the seaside ! Especially now that some of my partners in crime do not live in France, it was an opportunity beautiful reunion with friends!

image
Mes partners in crime: Aimée, Amélia, Hege, Michèle et Hiro

Le programme :

Tout d’abord, le vendredi soir, après avoir eu l’occasion de dîner avec les exposants et les speakers du festival (par exemple j’ai eu la chance de dîner avec Amy, la créatrice des laines Madelinetosh et Felicia des laines Sweetgeorgia notamment), nous avons donné un coup de main à Aimée pour l’installation de son stand.

The program :

First, on Friday night, after having had the opportunity to dine with exhibitors and speakers of the festival (for example I had a chance to have dinner with Amy, the designer wool Madelinetosh and Felicia from Sweetgeorgia yarns), we gave a hand to Aimee for installing her corner.

image_1
#Teamloisivethé

 

Au programme sur 3 jours, des cours de tricot/crochet/teinture/techniques diverses/discussions, pour ma part toute la journée du samedi, j’ai été prise par mon atelier avec Woolly Wormhead, pour apprendre à créer mes propres bonnets/beanies/bérets et dont je vous parlerai plus en détail dans un prochain article . Du coup je n’ai pas pu profiter du Market place le samedi, mais l’ambiance était en rendez-vous le samedi soir grâce à la très sympatique soirée organisée par le magazine Pompom dont j’ai déjà parlé ici. C’était l’occasion parfaite pour prendre le temps de discuter avec les gens, boire un coup et manger des popcorns !!

 Those three days were all about knitting / crochet / dyeing and other technical workshops and various talks. I spend all day Saturday for my worshop withWoolly Wormhead, to learn to design my own hats, beanies and berets and which I will discuss in more detail in a future article. So I could not enjoy the Marketplace on Saturday, but I enjoyed very much my Saturday night thanks to a very nice party organized by Pompom magazine which I have already spoken here. It was the perfect opportunity to take the time to talk with people, have a drink and eat popcorns !!

IMG_2553
Emily, créatrice des laines Viola et Viola by John Arbon
IMG_2555
Soirée tricot Pompom Seaside shindig, Unwind Brighton
IMG_2551
Soirée tricot Pompom Seaside shindig, Unwind Brighton
IMG_2556
Animation DJ par John Arbon lui-même Yeah!!

Et dimanche, j’ai pu pleinement faire le tour du Marketplace et m’adonnant à mes 2 exercices favoris: aller à la rencontre d’autres passionnés et essayer des modèles tricotés !! C’était vraiment fabuleux de voir plein de jolis modèles tricotés portés fièrement un peu partout et de rencontrer des gens venant d’un peu partout !

And on Sunday, I could fully go around the Marketplace and devoting myself to my two favorite exercises: to meet other yarn addicts and try on knitted samples !! It was really wonderful to see lots of pretty knitted models proudly worn around and meet people from everywhere !

IMG_2563
Avec l’équipe du magazine Pompom, un de mes magazines spécialisés favoris !

Oui comme vous pouvez le voir, j’en ai bien profité pour essayer différents modèles (c’est malin, ma liste des prochains projets tricots s’est fortement rallongée après Unwind).

Yes as you can see, I have enjoyed trying different samples (not clever, my list of upcoming projects knitwear has greatly extended after Unwind)

image_9
Essai de différents modèles du magazine Pompom de cet été.
IMG_2564
Aimée, Joji et Veera

 

J’ai adoré faire la rencontre de Veera et Joji, 2 créatrices dont j’admire le travail, vu avez sûrement du remarqué certains de leurs modèles sur mon blog ici, et . Elles sont vraiment adorables et accessibles, j’espère avoir l’opportunité de les revoir sur un autre évènement !

I really loved to meet Veera and Joji, two designers whose work I admire. You  surely have noticed of some of their patterns on my blog here, there and there . They are really lovely and accessible and I really hope to have the opportunity to see them again on another event !

IMG_2565
Hege, Veera et Morgane
image_3
Avec Erika Knight, la reine du tricot et crochet anglais
image_4
Avec Joji et mon Néon 😉

 

Et mon butin des courses : j’ai eu un véritable coup coeur pour la marque Walk collection, quasiment tous les écheveaux ont été vendus samedi, j’ai eu la chance d’en avoir un in extremis !! Je me suis également fait plaisir en faisant l’acquisition d’aiguilles doubles pointes Signature dont je vous parlerai très prochainement …

An here is my shopping: I really had a big crush on Walk  collection yarns, almost all skeins were sold Saturday, I was lucky enough to have one in extremis !! I am also pleased with the acquisition of Signature double pointed needles which I will soon talk about…stay tuned !

IMG_2567
Butin des courses à Brighton

 

Voilà, j’espère que vous avez pu vous rendre compte de l’ambiance autour de ce festival, j’aurai pu continuer  en parler pendant des heures, encore un gros merci à Dani et son équipe pour l’avoir organisé et n’hésitez pas à me raconter vos belles rencontres/emplettes faites à Unwind !

Well, I hope that you were able to realize the atmosphere around the festival, I could continue to talk for hours, still a big thank you toDani and her team for organizing and feel free to tell me your beautiful meetings / shopping made ​​at Unwind !

Xoxo

B.

Globe Tricoteuse : Parenthèse tricot au Portugal

Globe Tricoteuse est une nouvelle rubrique où je souhaite partager avec vous mes découvertes en lien avec le tricot ou le crochet au cours de mes différents voyages.

L’été dernier, j’ai fait un roadtrip jusqu’au Portugal qui m’a permis de passer par plusieurs villes dont Lisbonne, Porto, et Coimbra.

Globe Knitter is a new section where I want to share with you my findings related to knitting or crochet during my travels. Last summer, I went on a roadtrip to Portugal which allowed me to visit several cities including Lisbon, Porto and Coimbra.

LISBONNE

Lors de notre séjour à Lisbonne j’ai eu un véritable coup de coeur pour la boutique  Retrosaria, une jolie mercerie dans le centre de Lisbonne.

During our stay in Lisbon I had a real crush for Retrosaria shop, a pretty haberdashery in the center of Lisbon.

Retrosaria_copyright-6

Situé au 61 rua do Loreto, cette petite mercerie appartient à Rosa Pomar, une femme passionnée par les travaux manuels, qui a fait des recherches plus particulièrement sur les traditions tricot portugaises.

Located at 61 Rua do Loreto, this small shop belongs to Rosa Pomar, a passionate woman by crafts, who has done researchs on particular knitting portuguese traditions .

Retrosaria_copyright-5

J’ai bien aimé l’ambiance de cette petite mercerie, Rosa est très abordable et nous avons pris le temps de discuter de notre passion commune des arts de la laine.

I really liked the atmosphere of this small shop, Rosa is very affordable and we took the time to discuss our common passion for yarn crafts.

Retrosaria_copyright-2

Lorsque je voyage, j’essaye toujours de rapporter des laines locales, au Portugal si les merceries sont nombreuses, ils existent très peu de marques locales. La plus connue est une laine de Porto dont je vous parle plus bas dans l’article. Rosa oeuvre pour faire découvrir les laines locales, elle a réussi à passer des accords avec des petits producteurs pour proposer une laine 100% portugaise (moutons portugais, traitement et filage de la laine au Portugal)

When I travel, I always try to bring some local yarn, in Portugal if the haberdasheries  are numerous, they exist very few local brands. The best known is a wool of Porto which I mention further in this article . Rosa works to discover the local wool, she was able to deal agreements with small producers to offer a 100% wool Portuguese (Portuguese sheeps, processing and spinning of wool done in Portugal).

Retrosaria_copyright-3

On obtient des écheveaux avec une laine très brute, plutôt rustique et beaucoup moins douce que du merinos par exemple mais cette laine à son charme. Au Portugal, les pêcheurs avaient l’habitude de porter ce type de laine à même la peau (pulls, chaussettes etc…)

Pour celles qui s’intéressent aux traditions tricot (et qui comprennent le portugais ou pas), je vous recommande vivement l’ouvrage de Rosa qui y partage également des techniques (notamment sur les fameuses aiguilles à tricoter portugaises).

Skeins are obtained with a very raw wool rather rustic and less soft as merino wool for example, but this yarn got its own charm. In Portugal, the fishermen had used to wear this type of wool next to the skin (sweaters, socks etc …)

For those who are interested in knitting traditions (and understand Portuguese or not), I highly recommend Rosa’s book who also shares techniques (including the famous Portuguese knitting needles).

Retrosaria_copyright

En dehors de la laine portugaise, j’ai aimé trouvé dans cette boutique beaucoup d’ouvrages japonais sur des points /motifs au tricot/crochet, des laines étrangères ( Zitron et Schopell Wolle…, Noro, Rowan, Jameson & Smith, Rosario, Kauni). Il y a aussi un coin couture pour ceux que cela intéresse.  Vous l’aurez compris, si vous passez dans le coin, je vous recommande vivement d’y passer ! Par ailleurs, la boutique dispose d’un e-shop sur lequel il est possible de commander même si vous résidez à l’étranger, pratique non?

Outside the Portuguese wool, I liked found in this store many books on Japanese stitches / designs to knit / crochet, foreign yarns (Zitron and Schopell Wolle … Noro, Rowan, Jameson & Smith, Rosario, Kauni). There is also a seam corner for those interested. You’ll understand if you’re in the neighborhood, I urge you to go there! In addition, the store has an e-shop where you can order even if you live abroad, lovely isn’t it?

PORTO

Un peu plus au nord du Portugal, j’ai découvert une la mercerie Xavier Lupo (praça de Carlos Alberto 18)

A little to the north of Portugal, I discovered a haberdashery Xavier Lupo (Praca Carlos Alberto 18)

Magasin Xavier Lupo - Porto Août 2013

Magasin Xavier Lupo - Porto Août 2013-2

Une adorable mercerie à l’ancienne tenue par 2 frères depuis au moins une trentaine d’années. Ils produisent des fils 100% laine  avec très large choix de couleurs et surtout à des prix défiants toute concurrence ! On y retrouve 3 fils produits par les frères Lupo: Trianon, Phoebus et Elis) sous forme d’écheveaux entre 2€ et 4,5€, pas mal non? A titre personnel, j’ai pris un peu de Phoebus pour tester !

An adorable old haberdashery run by two brothers for at least 30 years. They produce 100% wool with wide choice of colors and especially at prices defying all competition! There are 3 products by  Lupo brothers : Trianon, Phoebus, Elis) in skein f between € 2 and € 4.5, not bad? Personally, I took some Phoebus to try !

Magasin Xavier Lupo - Porto Août 2013-3

La mercerie propose également d’autres fils de la marque Rosario, marque très répandue dans les merceries au Portugal.

This shop also offers other yarns of Rosario brand , a brand very widespread  in portuguese yarn shops (but this is not a portuguese brand).

Magasin Xavier Lupo - Porto Août 2013-7
Laine Phebus et Trianon /Pheobus & Trianon yarns

 

Magasin Xavier Lupo - Porto Août 2013-5
Une adresse très sympathique qui vous permettra d’acquérir de la laine typique portugaise à petits prix !

Si vous connaissez d’autres adresses, n’hésitez pas à me les mettre en commentaire !

A bientôt pour de nouvelles aventures !

A very friendly address when you can buy some typical Portuguese wool at low prices!

If you know of other places, do not hesitate to put them on comments!

See you soon for new wooly adventures!